Jardins d'Albane

Superficie : 2000m²

Lieu essentiel de l’histoire archiépiscopale de Rouen, la Cour d’Albane a révélé ses secrets lors de fouilles archéologiques en 1987 et 1991 : Villa antique à atrium, grande église paléochrétienne du IVe siècle, chapelle médiévale, cloître du XIIIe siècle partiellement construit, fours à cloche au XVe siècle, maisons canoniales…

De ce passé, il a été tiré les inspirations de conception des 8 jardins qui composent les jardins d’Albane. Le jardin du Cloître, situé en contrebas, pièce maîtresse de l’aménagement, reprend dans sa délimitation le volume du cloître inachevé. Le traitement minéral et végétal permet d’appréhender les contours et surfaces de l’édifice. 13000 buis constituent le carré central. Les Ifs fastigiés, marquent de leurs présences les contreforts de l’édifice.

Les autres jardins, situés dans la partie périphérique et surélevée de la cour, reprennent 7 thématiques historiques, dans 7 petits espaces fortement délimités : la cour des sculpteurs, le porche des 4 vents, le jardin du tailleur de pierre, le jardin du tilleul, le jardin aux chats, le jardin de la croix de fer et le jardin de la chapelle Saint Romain.

Des pièces architecturales issues des campagnes de rénovation de la cathédrale, ont été insérées et ponctuent de leurs décors les murets ceinturant les différents lieux. Le choix des végétaux plantés a été guidé par la volonté d’accueillir une diversité faunistique au sein de cet espace, avec pour objectif d’en faire un havre de biodiversité au coeur de la ville.

Le jardin du Cloître

Attenant à la cathédrale, ce jardin reprend les tracés d'un cloître qui aurait dû être construit au XIIIe siècle. Un tapis de buis et 16 Ifs d'Irlande viennent structurer l'espace. L'ensemble de cette zone végétale accueille des essences très diverses
afin de permettre le développement de la biodiversité en centre-ville.


Horaires

Accès libre


Accès

TEOR : T1, T2, T3


Localisation

Les Jardins d'Albane sont situés Place de la Cathédrale.

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page