Restauration de l’Aître Saint-Maclou

aitre-saint-macloucmetropole-rouen-normandie.jpg

Planning des travaux : Travaux de réhabilitation entamés au printemps 2018 – ouverture du passage reliant les rues Martainville et Géricault à l’été 2019 – ouverture de l’Aître fin 2019/début 2020

Monument incontournable du patrimoine rouennais, l’Aître Saint-Maclou est aujourd’hui en pleine restauration. Mais le cimetière à galeries de Rouen – l’un des tout derniers en France – a encore de beaux jours devant lui. La Métropole Rouen Normandie, propriétaire des lieux depuis 2016, a lancé les travaux au printemps 2018 d’une restructuration de l’édifice sans précédent. À terme, d’ici à 2020, l’Aître accueillera, en plus des milliers de touristes attirés par son histoire unique, un lieu d’exposition, des galeries d’artisanat d’art, un centre de démonstration consacré à la céramique et un restaurant-terrasse dans la superbe Cour des Prêtres, jusqu’alors inaccessible. Le spectacle vivant n’est pas oublié, puisque des loges sont prévues afin de pouvoir accueillir notamment le festival Un Soir à l’Aître.

Concrètement, les différents corps de métier présents sur le chantier – ouvert en semaine au public, et ce pendant toute sa durée – travaillent à la restauration des façades à pans de bois, des colonnes en pierres à décors sculptés, des décors macabres en bois sculptés, œuvrent à celle des menuiseries extérieures, des charpentes et des couvertures, ainsi qu’à la conservation et à la mise en valeur des décors peints, des vestiges de papiers peints et des sols intérieurs.

Nouveauté majeure, qui verra le jour dès la mi-2019, l’ouverture d’un passage piéton reliant les rues Martainville et Géricault, opération de redynamisation du quartier qui s’inscrit dans le cadre de Cœur de Métropole.

Secteur : Cathédrale

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page