Réhabilitation de la Place de la Rougemare

place-rougemarecfolius-ecopaysage-agence-co2-celine-orsingher.jpg

Planning des travaux : Mi-juillet 2018 - Printemps 2019

Le quartier des musées a son siège (les Beaux-Arts) et son antenne (le pôle muséal Beauvoisine, duo Muséum - Antiquités). Entre les deux, la place de la Rougemare va jouer un rôle de premier plan, que lui confie Cœur de Métropole.

Le site sera dominé par le Théâtre de la Chapelle Saint-Louis. L’aménagement a été pensé de façon à augmenter le rayonnement de l’institution culturelle et à sublimer l’édifice classé Monument Historique qui l’abrite.

Pour mettre en vedette cette scène de l’Etincelle (théâtre de la Ville), une terrasse sera créée devant l’entrée. On s’est attaché à ouvrir une perspective sur l’ancienne chapelle de la fin du XVIIe siècle avec sa façade à l’antique et sur le kiosque d’accueil du théâtre.

Cette orientation exigeait d’opérer une percée dans le double rideau de grands platanes : quatre sujets ont été abattus. Plus un cinquième, très malade, qui sera remplacé.

Un emmarchement en granit bordera la terrasse sur deux côtés. Et voilà gommé un défaut de la place de la Rougemare, peu agréable à pratiquer du fait de son terrain en pente.

Aspect essentiel du renouveau de la Rougemare, la suppression du stationnement en épi et la création de stationnement longitudinal à hauteur de la rue du Cordier.

Autre mesure décisive pour la recomposition du paysage, la voirie qui coupe la place en deux sera supprimée. Ainsi harmonisé et homogène, le territoire de la Rougemare se verra en grande partie recouvert de pavés de récupération en provenance de divers chantiers partout en France.

Secteur : Quartier des musées

Pour nous aider à améliorer Rouen.fr

Retourner en haut de page