L'espace public en partage

Publié le : 
Mercredi 24 octobre 2018 - 07h11
Thème d’actualité : 
municipalité
pratique
environnement
Photo de couverture Rouen magazine "Mobilité"
L’article que vous consultez est archivé !
Il aborde un sujet qui n’est plus d’actualité.

Parce que les modes de déplacement changent, la Ville édite ces jours-ci un hors-série de son magazine consacré aux nouvelles formes de mobilité.

Dans les boîtes aux lettres des Rouennaises et des Rouennais, cette semaine, un numéro supplémentaire de l'édition municipale vient enrichir la collection. Ce magazine est entièrement consacré à la mobilité, sous toutes ces formes. Parce que le sujet est vaste : du déplacement automobile aux gyro-roues, il y a 1001 façons de se mouvoir et au moins autant de raisons de l'expliquer.

À l'aube des plus grands défis climatiques, il semblait important de se pencher sur la question. Il est vrai que Rouen fait figure de pionnière en la matière, elle qui, la première en France, impose sa rue du Gros-Horloge comme uniquement piétonne. À l'époque, une hérésie, puis un exemple à suivre.

Loin de pointer du doigt les voitures, il s'agit vraiment pour la Ville d'accompagner chacun vers une mobilité plus fluide. En effet, pourquoi ne pas covoiturer, mais aussi penser à des solutions d'auto-partage, afin d'éviter de laisser "dormir" son véhicule. Et pour lutter contre les ventouses et dynamiser le commerce, les zones de stationnement - avec abonnements à tarifs préférentiels pour les résidents - continuent de faire leurs preuves. Et puis, une voiture, ça se combine - grâce aux parkings-relais notamment - avec les transports en commun, ou même un mode individuel, comme une trottinette électrique par exemple.

Dans ce numéro hors-série, à feuilleter en ligne sur Calaméo, l'on peut également découvrir toutes les mesures en vigueur pour inciter la population à laisser - un peu - sa voiture au garage. Des apports pour la santé à la dynamisation du cadre de vie et à la baisse de pollution, les arguments sont nombreux. Surtout quand on peut y ajouter un gain de temps sur des trajets citadins... Vélo et bus gagnent sur la voiture entre le Kindarena et la Place Saint-Marc, mais aussi entre le Jardin des plantes et l'Hôtel de Ville. C'est dans ce sens que sont développés les double-sens cyclables, les zones 30 et zones de rencontres ou encore les arceaux vélo. Le tout soutenu par un tissu associatif et commerçant spécialisé dans la petite reine.

Cette mobilité de demain, le magazine municipal vous l'amène, au plus près de chez vous. En voiture, à vélo ou à pied, emportez-le partout ! Et pour l'accompagner, en ligne, Rouen.fr/partage-espacepublic est à consulter à l'envi sur le site de la Ville.

(photo © A. Bertereau - Agence Mona)

Retourner en haut de page