Portrait du mag - Clémentine Justine crève l'écran

Publié le : 
Mercredi 7 février 2018 - 08h00
Thème d’actualité : 
culture
L'actrice rouennaise Clémentine Justine

Clémentine Justine est à l’affiche de la série à succès "On va s’aimer un peu beaucoup...", dont la saison 2 sera diffusée sur France 2 en 2018. Le temps est à l’action pour l'actrice rouennaise.

"On m’avait dit qu’il fallait 10 ans en moyenne pour obtenir des rôles consistants et lancer sa carrière. C’est vrai me concernant." Le chemin de Clémentine Justine n’a pas toujours été simple depuis son passage au Conservatoire de Rouen. Elle y entre à l’âge de 18 ans, en section théâtre. Une discipline qu’elle pratique depuis l’adolescence : "J’adorais ça, j’étais le petit clown de la famille. C’est ma maman qui m’a poussée vers le conservatoire, je n’osais pas."

"Un charme provincial"

Après quelques apparitions à l’écran (publicité, seconds rôles), les téléspectateurs la repèrent une première fois dans "Alex Hugo", mais surtout dans une autre série diffusée sur TF1 en 2016 : "La vengeance aux yeux clairs". C’est dans le rôle de Maya qu’elle tape dans l’œil de l’équipe d’une autre série, alors en préparation, "On va s’aimer un peu beaucoup…". Diffusée sur France 2 l’an dernier, la série est reconduite en 2018 pour une saison 2. Et bonne surprise, le rôle de Clémentine - Roxane - prend de plus en plus de place à l’écran.

De quoi attraper le melon ? Pas le genre de la maison. "On ne me reconnaît pas dans la rue, ou alors une fois ou deux le lendemain d’une diffusion de la série, s’amuse l’actrice. Après, j’ai vraiment l’impression de rester moi-même." Clémentine prend les choses comme elles viennent, n’oublie pas d’où elle vient, garde en mémoire aussi les longues périodes d’attente ou les remarques du milieu : "On m’a déjà dit que j’avais un charme provincial, ce qui n’est pas forcément très positif, raconte-t-elle. Mais aujourd’hui je me sens bien, c’est un milieu plus sain que je ne l’imaginais."

"Une vraie grande méchante dans un film d'action"

La tout juste trentenaire ne se voit plus faire autre chose désormais. En insistant un peu, elle répond à des questions qu’elle n’avait pas vu venir : le film dans lequel elle aurait aimé jouer ? "Peut-être "Les demoiselles de Rochefort", mais je rêverais aussi de faire un film comme "Gravity", ne serait-ce que pour la performance. Ou alors jouer une vraie grande méchante dans un film d’action".

Née à Troyes, Clémentine Justine a passé une grande partie de son enfance dans l’Eure, avant de gagner Rouen pour se rapprocher du conservatoire. Bientôt, elle s’installera à Paris, pour des questions pratiques. "Avant de partir, j’ai prévu de faire une intervention au Conservatoire de Rouen en février, pour parler de casting, partager mes expériences de jeune actrice. Une façon de boucler la boucle". À la capitale, elle emmènera dans ses cartons ses valeurs : la solidarité et l’éco-responsabilité notamment. Et aussi un projet de série nouvelle, qu’elle est en train d’écrire. Mais chut, c’est encore un secret ! Une chose est sûre, Clémentine Justine n’attendra pas encore 10 ans pour crever à nouveau l’écran.

Retourner en haut de page