Contre-Poids

Maeva Ozenne dans sa boutique "Contre-poids"

Du vrac, du zéro déchet, du 100 % français, voilà ce que recèle la boutique de Maeva Ozenne et de son compagnon, ouverte depuis le 22 novembre, au 120, rue des Bons-Enfants. Une toute autre manière de consommer.

Si certains trouvent cela tendance et dans l’air du temps, pour d’autres, c’est une véritable philosophie de vie.

C’est le cas pour Maeva Ozenne et son compagnon qui, il y un an et demi, ont eu l’idée de ce projet de magasin de vrac.

A 24 ans, la jeune femme, que rien ne destinait à la vente, s’est décidée à agir pour le bien-être de la planète et de ses habitants.

"Cela fait plus de cinq ans qu’avec mon compagnon, on fait très attention à notre façon de consommer, explique la gérante de Contre-Poids. On a toujours acheté la viande et nos fruits auprès de producteurs normands, on y tient absolument, mais l’on s’est rendu compte que l’on faisait moins attention pour le reste. C’est de là qu’est partie notre prise de conscience et que l’on a commencé à rechercher des producteurs normands et français pour construire notre projet."

De ces recherches fructueuses est donc né ce nouveau commerce de la rue des Bons Enfants : Contre-Poids.

ext-contrepoids.jpg

Un nom symbolisant non seulement l’ambiance balance que l’on trouvait sur le comptoir des épiceries, mais également une consommation différente et à contre-courant.

Dans cet espace très clair aux couleurs douces et au mobilier issu de la récupération de palettes, de tourets et de casiers en bois, les bocaux, bonbonnes et bouteilles en verre règnent en maîtres.
Excepté le riz, tous les produits sont français voire normands, pour une large partie.

Côté alimentaire, chacun fera son choix parmi les céréales, les granola, les pâtes complètes aux formes et aux couleurs multiples, les produits secs - sans gluten et à index glycémique faible pour n’exclure personne -, les huiles, les vinaigres, les friandises, les pâtes à tartiner déshydratées, les thés, les cafés, les jus de fruits et autres biscuits apéritifs.

L’on y trouve également des cosmétiques  et des produits d’hygiène et d’entretien pour la maison, tels le sopalin réutilisable ou le percabonate de sodium.

Pour compléter sa démarche du vrac, Maeva Ozenne ne propose aucun sac kraft à sa clientèle. "Certains magasins le font, souligne la gérante de Contre-Poids. J’estime que ça fait un déchet en plus, même si les gens le réutilisent. A la place, j’ai mis en place une zone de recyclage et un système de consigne pour faire circuler les emballages."

Ainsi tous les pots dans lesquels sont vendus des produits d’entretien sont consignés, à l’image des bouteilles de jus de fruits.

La zone de recyclage permet à chacun de déposer ses bocaux, ses bouteilles, ses pots en verre et ses sachets en papier dont il n’a plus l’utilité, afin qu’ils puissent être réutilisés par les personnes qui viendront sans contenant.

Contre-Poids, la bonne adresse qui vous met la tête au vrac !


Les infos sur la boutique

Contre-Poids

120 rue des Bons Enfants

  • Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h30 (19h mercredi et vendredi), le dimanche de 9h30 à 13h

Page Facebook : Contre-Poids

Compte Instagram : contre_poids

Retourner en haut de page